fbpx
9 conseils pour gérer les écrans pendant (et après) le confinement
  • Confinement et écrans

Alors que le confinement chamboule le quotidien de notre vie familiale et professionnelle depuis cinq semaines, beaucoup de parents doivent jongler avec les écrans et leur utilisation (école à la maison, télétravail …).

Avant tout, c’est tout une organisation qu’il a fallu mettre en place. Lorsque la famille est confinée sous le même toit, avec parfois comme seule option … d’allumer la télévision en pleine journée.

Comment nos convictions d’éducation vis à vis des écrans ont elles volées en éclat du jour en lendemain ? Nos enfants arriveront – ils à reprendre de bonnes habitudes après le confinement ?

Face à cette problématique, je vous livre ici une partie de mon quotidien et les conseils avisés de mon amie Yoanna Groslier, psychologue qui m’aide beaucoup.

Télétravail confinement enfants et écrans

  • Gérer le temps d’écran pour les plus petits entre 3 et 6 ans

Nul doute qu’avec des enfants en maternelle, et bien que nos chers enseignants nous fournissent généreusement de belles activités : comptines, chants, bricolage et autres exercices de graphisme…le rythme est perturbé.

A première vue, même si je fais de mon mieux, il faut bien se rendre à l’évidence, ça va être compliqué ce confinement. Mon quotidien en mode télétravail ne me permet pas de passer autant de temps que j’aimerais à leurs côtés.

Malgré toutes les activités proposées, ma petite dernière s’installe à côté de moi. Tapotant sur mon smartphone, rédigeant des mails entre deux rendez-vous téléphoniques … elle me demande « juste un petit dessin animé » : je craque …

Les conseils avisés de la psychologue :

Parfois vous ne pouvez pas faire autrement que laisser votre enfant devant un écran.

Ne culpabilisez pas.

En dehors de ces moments – là et malgré la situation exceptionnelle, il est important d’essayer de montrer l’exemple et de poser des règles.

Comment ? tout d’abord lorsque votre télétravail est terminé :

  • Débranchez les écrans et rangez-les hors de vue si possible : ce sera moins tentant pour votre enfant.
  • Pensez à éteindre tous les écrans durant les heures des repas et 1h avant le coucher selon Sabine Duflo et sa règle des 4 pas
  • Avant tout, dès que vous le pouvez, en fin de journée, déposez votre téléphone portable dans un petit « panier à portable». Indispensable surtout si vous avez eu de longues conversations dans la journée ! vous pouvez également le mettre en mode avion afin d’être complètement disponible.

L’erreur à éviter : remettre votre enfant devant les écrans après votre journée de travail.

Encore une fois, rappelez-vous, les écrans contribuent à renforcer la passivité des jeunes enfants.

En effet, cela les éloignent de ce dont ils ont fondamentalement besoin à cet âge : interagir avec leur environnement en utilisant leurs sens (toucher, voir, entendre, bouger, …) attention danger !

Ceci dit, soyez sûr que votre enfant préfèrera passer du temps avec vous après le repas, ce temps précieux que vous n’avez pas eu le l’opportunité de lui accorder en journée.

Partagez une lecture, un jeu de société, et le tour est joué : ce soir il ne réclamera pas son épisode de Tro-Tro ! La boite à limites vous aidera à définir une règle avec les tout-petits.

Confinement école à la maison enfant et écrans

  • Pour les plus grands : les écrans entre 7 et 11 ans

Désormais, après cinq semaines de classe à la maison, je peux enfin dire que l’enseignement à la maison n’est pas pour moi, ni pour eux. Pourtant adepte de l’éducation bienveillante et positive, je baisse les bras.

Contraints par l’espace, j’ai tenté d’organiser des espaces de travail. L’ainé dans sa chambre, le second sur la table de la cuisine et la dernière dans le salon. Beaucoup « d’écran travail » pour chacun : lire des textes, écouter les vidéos, faire des tests en ligne, regarder le tuto…

Après le repas, nouveauté : autorisation de regarder un épisode de la série « Les grandes vacances » “Les Grandes Vacances” sur France TV. Après la douche, ce sont les jeux sur la tablette : les 30 min traditionnelles des mardi-jeudi-samedi définies à l’aide de La boite à limites et de ses magnets deviennent quotidiennes. Et le soir on regarde un petit film avec les plus grands.

Globalement, cela ne fait pas un peu trop ? 

L’avis du spécialiste :

Serge Tisseron, psychiatre à qui l’on doit la fameuse règle des 3-6-9-12 :

« Nous luttons au quotidien contre la surutilisation des écrans, (…) établissons des distinctions claires entre écran de travail, écran de loisir, écran solitaire et écran partagé »

Comment ?  apprenons à utiliser les écrans pour tout ce qu’ils peuvent offrir :

  • Prendre le temps de découvrir de nouvelles applications de jeux ou de divertissement : se balader dans un musée, voir des documentaires historiques, consulter des tutoriels pour réaliser du bricolage, des recettes de cuisine, apprendre avec des sites solidaires et utiles comme 1lettre1sourire  qui propose de rédiger une lettre pour nos ainés. Il existe beaucoup d’abonnements gratuits pendant le confinement.
  • Mon coup de cœur : les podcasts « Encore une histoire » des Podcasts de qualité ; je remplace l’épisode télé après le repas de midi, par un temps calme avec les histoires à écouter, silence garanti !
  • Créer un emploi du temps avec les horaires de réveil et de coucher, “comme s’il fallait aller à l’école”. Et entre les deux, du temps pour le travail, les loisirs avec et sans écrans. Tout est plus simple. Et pourquoi ne pas organiser un appel vidéo WhatsApp avec ses copains ?

Avant tout, rappelez-vous : mieux vaut déterminer un moment précis et limité dans le temps plutôt qu’un peu tout le temps. De plus, pour un bon usage, il est important d’avoir un équilibre entre le temps d’écran solitaire et le temps d’écran partagé.

Confinement addiction écrans

  • Nos ados: bien gérer les écrans durant le confinement

Pour le moment, je n’ai pas encore d’adolescent. Mais mon adorable voisine en a un.

Afin de l’aider à rester en contact avec ses amis pendant cette période, elle l’a autorisé à installer Snapchat sur son smartphone.

Comme beaucoup de parents pendant le confinement, cette maman est devenue beaucoup moins exigeante. Surtout concernant les heures de coucher, les règles à la maison et le temps d’écran ! Une manière quelque part d’acheter la « paix sociale » au sein du foyer. Le résultat est sans appel : les écrans sont consommés à haute dose. Globalement : les jeux vidéo, les réseaux sociaux, les séries Netflix ou les Replay …

L’avis de la psychologue :

Premièrement, il est important de valoriser le vivre-ensemble et de rythmer le quotidien. Dites-leur d’ores et déjà qu’il s’agit d’une période extraordinaire.  Ensuite, dites-leur qu’il y aura une fin et par conséquent qu’il y aura un retour à une consommation normale.

  • Profitez de cette période pour partager avec votre adolescent de nouvelles expériences : une partie de son jeu vidéo préféré, du sport ensemble, un jeu de société.
  • Demandez-lui de noter sur un petit carnet ses consommations pendant le confinement. Il pourra se rendre compte de ses excès et vous pourrez en discuter ensemble.
  • Instaurez deux règles de base si ce n’est déjà fait. On décide : pas de téléphone à table, et pas de téléphone dans sa chambre.

En conclusion, vous l’avez compris, l’enjeu n’est donc pas de bannir les écrans mais d’apprendre à nos enfants à bien les gérer en fixant dès leur plus jeune âge des règles de bon usage.

La boite à limites est un outil ludique qui vous permettra de faire passer vos nouvelles règles en douceur et de limiter le temps d’écran.

Cette période est compliquée à gérer, je vous l’accorde, mais si vous suivez ces quelques conseils vous devriez faire partie des supers-parents bienveillants qui aident leur enfant à bien ou mieux gérer les écrans.

Vous avez aimé cet article ? Commentez-le, partagez-le et ne ratez pas le prochain…

Abonnez-vous à la Newsletter : 

 

 

1 Comment

  • Vivi Posted 21 avril 2020 10:21

    Oui c ce qui m’inquiète. Comment reprendre les bonnes habitudes après !!!!!

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *